Lucien Pierre Noirot est né le 10 avril 1920 à Nilvange (Moselle), et a notamment habité Florange durant sa jeunesse. Il suivit des études de médecine à Paris, et en août 1944 il rejoint le bataillon de volontaires de Lorraine libre constitué à Paris en vue de libérer aux côtés de la 3ème armée américaine les territoires de l’Est de la France. Il arriva ainsi à Thionville en septembre 1944 où la rive gauche de la Moselle fut libérée le 12 septembre 1944 par la 90e DIUS, alors que les Allemands organisèrent encore pendant deux mois leurs défenses rive droite.

Au cours d’échange de tirs, Lucien Noirot tomba sous les balles allemandes le 13 septembre 1944 à Thionville. A Nilvange, le complexe sportif et une rue portent son nom. Il figure également sur la plaque commémorative 1939-45 de la faculté de médecine de Paris-Descartes