Aujourd'hui coup d'oeil sur François Flacon né en 1838. Il commence à travailler dans la maison de Wendel en 1858. Suite à l'annexion de l'Alsace et de a Moselle, les usines de Hayange et Moyeuvre sont entre les mains de l'Allemagne. La maison de Wendel va se scinder en deux : "Les Petits-Fils de François de Wendel" qui vont gérer le patrimoine sidérurgique se trouvant sur le territoire annexé, gérée par Henri de Wendel et la societé "Wendel & Cie" créée pour gérer le patrimoine resté en terre française, gérée par Robert de Wendel et Théodore de Gargan.

Robert et Théodore s'installent à Joeuf, et crée les Forges de Jœuf (ou Forges de Franchepré) en 1880-1881. François Flacon va devenir directeur des forges de Joeuf, et demeurera en activité de service jusque juillet 1905. Ainsi il préside à l'essor de l'usine et sera par la même occasion surnommé le "Premier lamineur de France" par ses pairs industriels. Sa fille épousa Albert Bosment, ingénieur des forges qui lui succéda à Joeuf en 1905. Il décède en 1920, entouré de ses proches.